Un labrador comme chien d'appartement

Les Labradors en tant que chiens d’appartement : 5 raisons pour lesquelles c’est non

Il n’y a aucun doute sur la raison pour laquelle le Labrador Retriever est le chien le plus populaire. Tout dans cette race est désirable. C’est pourquoi j’en ai choisi un et il est probable que vous envisagiez d’en adopter un aussi. Cependant, il est vraiment important de s’assurer que le moment et la situation dans lesquels vous vous trouvez vous permettront de posséder cette race incroyable. On a apprit au fil des ans que c’est important non seulement de notre point de vue, mais aussi de celui de notre chien. C’est pourquoi on voulait consacrer quelques minutes à un sujet important lorsqu’il s’agit de considérer les Labradors comme des chiens d’appartement.

Les Labradors sont-ils de bons chiens d’appartement ?

Les Labradors sont capables de vivre en appartement, mais ce n’est pas un environnement idéal pour eux. Malgré les conseils de certains, il y a 5 raisons principales pour lesquelles les Labradors ne devraient jamais être gardés en appartement si cela peut être évité :

  1. Les limitations d’espace
  2. Le manque d’espace extérieur privé
  3. Ils peuvent être bruyants
  4. Il peut être coûteux
  5. Les problèmes de santé

1. Limitation de l’espace

Taille du Labrador

C’est probablement la raison la plus évidente pour laquelle la vie en appartement pour un Labrador n’est pas la meilleure idée. Ce n’est un secret pour personne que les Labradors sont des chiens assez grands.

Cependant, les points essentiels à retenir sont que les Labradors atteindront probablement plus de 20 kg et qu’ils grandissent très vite. Une grande partie de leur croissance a lieu au cours de leur première année. Un chien de cette taille peut faire des petits espaces un véritable défi !

Vous devez tenir compte du fait qu’il ne s’agit pas seulement de la taille de votre Labrador lui-même, mais aussi de la taille de ses jouets, de ses récipients de nourriture, de sa cage, de son lit, etc. Si vous vivez dans un appartement plus grand, ce n’est peut-être pas un problème aussi important.

Taille de votre foyer

Un autre facteur important, sans mauvais jeu de mots, est la taille de votre famille. Votre famille humaine, bien sûr !

L’espace intérieur, ou le manque d’espace, est donc très important. Si vous vivez seul et que votre espace est inférieur à 1 000 pieds carrés, j’envisagerais fortement une race plus petite. Si votre famille est composée de plus que vous dans ce même espace, j’attendrais.

2. Manque d’espace extérieur privé

Un chiot labrador noir regarde par la fenêtre

La vie en appartement signifie presque toujours que vous n’aurez pas d’espace extérieur privé. Il ne s’agira certainement pas d’un espace fermé, donc même si vous obtenez un appartement avec un porche arrière et un champ ouvert, ce n’est pas votre champ ! C’est un problème pour une race comme le Labrador.

Les Labradors ont besoin d’un espace ouvert pour courir

Les Labradors sont des chiens de travail et ont vraiment besoin d’espace pour courir. Surtout pendant leurs jeunes années de chiots. Les Labradors auront une énergie élevée, de niveau chiot, pendant les 2 ou 3 premières années de leur vie. Le fait de ne pas pouvoir les laisser courir à l’arrière pendant un certain temps crée des difficultés considérables.

Ce problème est aggravé lorsque vous réalisez que cela ne s’arrête pas là. Non seulement vous ne pouvez pas simplement ouvrir la porte arrière pour laisser votre Labrador courir librement, mais la plupart des complexes d’appartements n’ont pas de zone sur la propriété qui vous permette de le faire. Le résultat final est une race de chien sportif qui est incapable de se comporter d’une manière qui lui est naturelle pendant la majeure partie de ses heures d’éveil.

N’oubliez pas les lois sur les laisses

La plupart des complexes d’appartements ont des règles très strictes en matière de laisse. Même si vous n’avez aucune objection à ce que votre chien fasse une petite pause pipi sans laisse, ce n’est pas forcément le cas pour lui ! De plus, avec la proximité de vos voisins, et potentiellement d’autres chiens, cela pourrait conduire à des problèmes encore plus importants !

Pour moi, c’est une condition sine qua non. Même si vous avez la chance d’avoir un parc pour chiens à proximité, il ne serait probablement pas raisonnable de faire ce trajet quotidiennement. Ce n’est tout simplement pas aussi pratique que d’avoir sa propre cour. Votre chien risque donc de souffrir et, dans certains cas, d’adopter un comportement destructeur en raison d’une activité réduite.

3. Les Labradors sont des chiens d’appartement bruyants

L’un des plus grands avantages d’avoir un grand chien est celui de la sécurité. Son aboiement puissant est dissuasif pour tout « visiteur » indésirable, mais peut bien sûr constituer une nuisance quotidienne pour les propriétaires. C’est là que réside le problème lorsqu’il s’agit de considérer les Labrador comme des chiens d’appartement.

La vie en appartement vous apprend beaucoup sur la courtoisie commune. Vous êtes littéralement entouré d’autres personnes, de tous les côtés, à tout moment. À un moment ou à un autre, vous serez probablement à l’origine ou à l’encontre d’un bruit excessif.

Le fait d’avoir des Labradors comme chiens d’appartement va probablement fausser la donne, et il y a de fortes chances que vous finissiez par être « ce » voisin.

Il n’en faut pas beaucoup

Il ne faut pas grand-chose pour la faire réagir. Qu’il s’agisse d’une simple sonnette dans une publicité, d’un coup inattendu ou même du bruit des chiens à proximité, elle devient complètement folle. Oh, et que Dieu nous garde de nous battre le moins du monde pour mettre la clé dans la porte après une course à l’épicerie ! Déclenchez toutes les alarmes !

Le fait que cela se produise plusieurs fois par jour va créer des problèmes avec vos voisins. Gardez à l’esprit qu’il s’agit là de réactions naturelles de la part d’un chien adulte. Envisagez la possibilité que des gémissements et des pleurs se produisent pendant la nuit ou pendant votre absence au cours de la phase chiot. Vous risquez de vous attirer des ennuis.

De plus, avec leur grande taille, le simple fait de courir et de jouer à travers la pièce peut également être perturbant. N’oubliez pas que votre Labrador a accumulé de l’énergie parce qu’il n’a pas d’espace extérieur. Il n’est pas raisonnable de s’attendre à ce qu’il n’essaye pas de faire quelque chose, donc les jeux se dérouleront probablement à l’intérieur assez souvent.

Ne soyez pas ce voisin.

4. Les Labradors en appartement peuvent être coûteux

Selon votre ville, la recherche d’un appartement peut être un véritable défi. Essayer d’en trouver un au bon endroit et au bon prix pour votre budget peut parfois être une tâche décourageante. Si vous ajoutez à cela d’autres difficultés, comme l’accueil d’animaux domestiques, le casse-tête peut être encore plus grand.

Restrictions de location

De nombreux complexes d’appartements choisissent d’imposer des restrictions sur le type de chiens qu’ils autorisent à leurs locataires. Souvent, les restrictions portent sur des races spécifiques, mais vu que la taille est l’un des facteurs qu’ils utilisent pour exclure dans leurs contrats de location.

Vous devrez être conscient de cela et clarifier avec votre bureau de location à l’avance. Ce serait un scénario terrible si vous deviez choisir entre trouver une nouvelle maison en 30 jours ou abandonner votre Labrador, tout cela parce que vous n’avez pas respecté le contrat de location.

Dépôts de garantie

En supposant que vous trouviez un appartement qui accepte les Labradors, vous devrez probablement verser un dépôt de garantie important. Dans de nombreux cas, ces dépôts sont l’équivalent d’un mois de loyer ! C’est une pratique courante, qui n’est pas propre aux Labrador. Cependant, vous devez tenir compte de la probabilité de perdre votre caution.

Bien que le tempérament des Labradors soit généralement très bon, vous risquez davantage de perdre votre caution en fonction de la durée de votre séjour dans l’appartement. Le manque d’espace pour courir amène souvent les chiens à trouver d’autres moyens de dépenser leur énergie. Parfois, cela prend la forme de destruction.

Nous devons également aborder la question des taches causées par les animaux. Les animaux domestiques ont des accidents. Même si vous êtes très prudent, vous aurez probablement du pipi, du caca et du vomi à nettoyer à un moment ou à un autre de votre séjour. Cela arrive. Quelques épisodes de ce genre peuvent signifier la fin d’un dépôt de garantie. N’oubliez pas que c’est à la discrétion de la direction de la résidence de décider si un « soin supplémentaire » doit être apporté au nettoyage de vos tapis.

5. Problèmes de santé

Le dernier point, mais non le moindre, concerne les effets négatifs sur la santé. Si certaines choses ne sont pas spécifiques à la vie en appartement, d’autres le sont.

Être enfermé toute la journée

Souvent, la vie en appartement est attribuée à des situations de vie spécifiques. Il s’agit souvent de situations où les propriétaires vivent seuls et sont absents toute la journée. Le résultat de ces scénarios est un Labrador qui, le plus souvent, se sent négligé. Cela peut conduire à une léthargie et à une perte d’appétit avec une prise de poids simultanée due à l’absence d’activité.

Rien de tout cela n’est bon pour le bien-être physique et mental de votre chien.

Les Labradors peuvent ressentir une anxiété de séparation, et comme vous pouvez l’imaginer, cela peut avoir des conséquences sur leur santé mentale. Il s’agit d’un problème, que vous formiez ou non votre chien à la cage.

Manger quelque chose de dangereux

Si votre chien est laissé seul toute la journée et qu’il n’est pas dressé à la cage, c’est un problème majeur. Associez les sentiments potentiels d’anxiété au manque d’exercice et d’énergie et les choses peuvent très mal tourner.

J’avais un ami qui était dans cette situation. Lorsque sa femme est rentrée du travail un soir, elle a trouvé le sol de la cuisine couvert de détritus. Le chien avait fouillé dans la poubelle et avait mangé 3-4 os de poulet.

Encore une fois, si votre situation de vie est différente et que quelqu’un est souvent à la maison, cela ne devrait pas être un facteur à prendre en compte pour déterminer si les Labradors sont de bons chiens d’appartement.

Escalade

Il est important de considérer que si vous ne vivez pas au rez-de-chaussée d’un appartement, les escaliers peuvent représenter un véritable défi pour votre Labrador. Comme nous le savons, la dysplasie de la hanche est un problème courant chez les Labradors lorsqu’ils vieillissent. Le fait de devoir monter des escaliers de façon répétée tout au long de la journée peut exacerber les problèmes que votre Labrador a déjà.

Ce stress supplémentaire pour un Labrador par ailleurs en bonne santé peut avoir des conséquences à long terme.

Ce que vous pouvez faire pour surmonter les difficultés

Conseil sur les limites de taille

L’un des plus gros objets que vous aurez à transporter avec un Labrador est la cage pour chien Extra Large. On a vu des idées assez intéressantes sur la façon dont certaines personnes ont créé une enceinte de cage. En fait, cela leur permettait d’utiliser le dessus de la caisse à d’autres fins. Cela peut s’avérer pratique lorsque l’espace est limité ! Il existe également des caisses que vous pouvez acheter et qui sont à double usage. Voir mes produits recommandés pour un exemple.

Manque d’espace extérieur

Surmonter le fait que vous ne disposez pas d’une cour arrière privée est un exploit difficile à réaliser. En effet, rien ne remplacera l’avantage d’avoir cet espace. Cependant, pour vous assurer que votre chien puisse faire l’exercice dont il a besoin, voici quelques recommandations à vous faire :

Trouvez un parc canin local – Les parcs canins payants sont une excellente option, surtout si vous en trouvez un à proximité.

Trop de problèmes se produisent dans les parcs où n’importe qui peut se présenter. Souvent, les propriétaires laissent leurs chiens se déchaîner pendant qu’ils naviguent sur les médias sociaux. Cela peut être extrêmement frustrant. En outre, vous n’avez aucun sentiment de sécurité quant au fait que tous les chiens présents sont en bonne santé et que leur carnet de vaccination est à jour.

Les parcs payants recueillent généralement vos informations et vous fournissent une clé d’accès.

Courez avec votre chien – Les chiens de Labrador peuvent être d’excellents partenaires de course. Si vous aimez courir, c’est une évidence. Si tu ne l’es pas, mais que tu pourrais faire un peu plus d’exercice que toi, alors tu as un compagnon d’entraînement à demeure !

Choisissez les bons jouets – Assurez-vous que les jouets que vous gardez dans l’appartement sont stimulants pour votre chien. Les jouets qui font réfléchir le chien peuvent l’aider dans ces environnements.

Le meilleur exemple est l’utilisation d’un Kong avec une friandise à l’intérieur. Si vous utilisez la bonne combinaison de tailles, cela peut servir de jeu de stratégie pendant des heures.

Aboiement

C’est le domaine qui causera le plus de problèmes, même avec des conseils d’atténuation. L’aboiement d’un Labrador est fort. Point final.

On ne voudrait jamais voir quelqu’un tenter de conditionner un chien à ne jamais aboyer, quelles que soient les circonstances, et on ne pense pas que ce soit une stratégie raisonnable. Donc, la meilleure chose à faire est d’entraîner nos Labradors à arrêter leurs aboiements par un son ou un signal spécifique. Cela fonctionnera à merveille lorsque vous êtes à la maison. Cependant, le plus grand défi auquel nous sommes confrontés dans le scénario de la vie en appartement est le nombre de fois où nous ne sommes pas à la maison. Aucun entraînement ne pourra arrêter une crise d’aboiement si personne n’est là pour donner l’ordre !

Néanmoins, on recommande d’établir ce commandement pour les moments où vous êtes à la maison. Il n’y a rien de plus frustrant que de chuter constamment votre chien pour qu’il aboie ou grogne à nouveau en guise de défi !

Économiser les dépôts

Une grande partie de l’atténuation des maux de tête et des coûts auxquels vous pouvez être confronté consiste à faire des recherches appropriées dès le départ.

Vous devez être totalement transparent au sujet de votre foyer lorsque vous cherchez à vivre en appartement. Il doit être clair pour la direction de l’immeuble que vous avez un gros chien avant même de signer un bail. En fait, étant donné que la plupart des complexes facturent des frais de dossier, vous devez vous assurer que cela est compris et discuté avant de gaspiller de l’argent pour une demande.

Après avoir coché la case pour s’assurer que la présence de votre Labrador est conforme aux règles (ce qui inclut la lecture de la politique sur les animaux de compagnie dans le contrat de location), cela deviendra simplement une tactique d’atténuation. Pour cela, il est recommander de surcharger les jouets à mâcher et les nettoyants ménagers.

En gardant cela à l’esprit, si vous avez l’opportunité de louer un appartement avec du carrelage ou des sols en bois, il faut choisir définitivement cette option !

Conclusion

On espère vous avoir aidé à déterminer si les Labradors sont de bons chiens d’appartement ou non. Clairement, il y a trop de raisons pour lesquelles vous ne devriez pas vous engager volontairement dans cette situation.

Il est important de se rappeler que la patience est une vertu ! Vous voulez que votre expérience en tant que propriétaire de Labrador soit bonne. Si cela signifie que vous devez attendre quelques années avant d’avoir votre propre maison, qu’il en soit ainsi.

S’il est trop tard, et que vous essayez maintenant de trouver la meilleure façon de gérer la situation, j’espère vous avoir donné quelques pistes à explorer !