Signes de l'arthrite chez les labradors

Signes d’arthrite chez le chien labrador

L’arthrite est une maladie débilitante qui touche non seulement les humains mais aussi les chiens. Si votre chien vieillit et que vous constatez un changement dans ses mouvements et son comportement, il se peut que l’arthrite ait commencé à se manifester lentement dans la vie de votre ami à fourrure. Souvent, il est impossible de déterminer si le ralentissement de votre chien est un simple effet du vieillissement ou un symptôme d’arthrite naissante. Cependant, il existe des signes d’arthrite chez le chien à surveiller et, une fois le diagnostic posé, une action rapide et proactive peut vous aider à améliorer la qualité de vie de votre animal.

L’arthrite chez le chien peut être de plusieurs types, le plus courant étant l’ostéoarthrite. Il s’agit d’une maladie dégénérative qui est causée par l’usure du cartilage entourant les articulations osseuses, ce qui rend les articulations plus rigides. Il en résulte des douleurs articulaires, dont la gravité peut varier en fonction de la progression de la maladie. Un autre type d’arthrite est la polyarthrite rhumatoïde, qui est une maladie auto-immune pouvant affecter certains chiens.

Un autre type d’arthrite chez les chiens est l’arthrite infectieuse. Elle est due à une inflammation des articulations causée par des infections dues à des bactéries, des champignons, etc. Les chiens peuvent également souffrir de dysplasie des hanches, des coudes et des genoux, la plupart de ces maladies trouvant leur origine dans les dispositions génétiques du chien. Ce post se concentrera sur la maladie de l’arthrose qui affecte couramment les labradors retrievers.

La maladie de l'arthrose chez les labradors

Bien que l’arthrite puisse se manifester chez n’importe quelle race de chien, on a constaté qu’elle affectait plus souvent les grandes races comme les labradors, les golden retrievers, les bergers allemands et ainsi de suite. Le surpoids est également un facteur de risque chez ces races. Si vous possédez un Labrador ainsi qu’une race de chien plus petite, vous devez être plus attentif aux changements dans le niveau d’activité de votre chien, la diminution de l’activité et des mouvements du chien, est l’un des signes les plus clairs de l’arthrite. Une attitude proactive à l’égard de l’état de santé de votre labrador dès les premiers stades de cette maladie chronique pourrait réduire les risques de douleurs articulaires sévères lorsque l’âge rattrape votre animal de compagnie bien-aimé.

L’arthrite est plus fréquente chez les chiens âgés. Avec l’âge, le cartilage des articulations s’abîme et se décompose. Selon les vétérinaires, 80 % des labradors commencent à présenter des symptômes d’arthrite à l’âge de 8 ans, mais jusqu’à 20 % des labradors peuvent présenter des signes d’arthrite plus tôt dans leur vie, entre l’âge de 1 an et de 8 ans.

Au début de l’arthrite, il peut être difficile pour vous de diagnostiquer correctement la maladie sans emmener votre compagnon à fourrure chez le vétérinaire. Toutefois, si vous êtes proactif et prudent, certains signes révélateurs peuvent vous indiquer que la maladie dégénérative pèse sur votre animal. Voici les signes précurseurs les plus courants de l’arthrite chez le chien.

Si votre chien privilégie une patte plutôt qu’une autre pendant la marche, il se peut que l’arthrite ait commencé à affecter quelques-unes de ses articulations.

Inactivité : La plupart des chiens aiment sauter partout et sont assez actifs. Si votre chien n’a jamais été foncièrement paresseux et que ce n’est que maintenant qu’il commence à préférer rester là où il est, il faut commencer à sonner l’alarme pour l’arthrite.

Irritabilité : Les chiens ne peuvent pas vous dire qu’ils ont mal. Ils peuvent cependant vous le montrer par des changements d’humeur. Si vous remarquez une irritabilité et une aversion pour les activités ou les personnes que vous aimiez auparavant, il est temps d’en prendre note.

Changements de posture : L’arthrite provoque souvent des douleurs aux épaules et au dos chez les canidés. Pour se soulager de cette douleur, ils peuvent s’asseoir, dormir ou marcher dans des postures contraignantes. Si la posture ne vous semble pas naturelle, vous pouvez la mettre sur le compte de l’apparition de cette maladie chronique.

Membres amaigris : L’arthrite est l’une des principales causes d’atrophie musculaire. Lorsque cela se produit, les pattes de votre chien peuvent commencer à paraître plus fines que d’habitude. N’ignorez pas ce signe et parlez-en à votre vétérinaire dès que possible.

Une fois que vous avez attribué à juste titre les changements comportementaux et physiques de votre ami canin à l’arthrite, il devient essentiel de commencer le traitement sans tarder. La méthode de traitement peut dépendre en grande partie du type d’arthrite et également de l’état de la maladie. Pour les cas les plus graves, il est conseillé de traiter le chien dans une clinique vétérinaire. Cependant, il existe également des options de traitement à domicile.

Nous décrivons ici quelques façons dont le vétérinaire pourrait procéder au traitement de votre chien.

L’arthrite canine étant une maladie dégénérative, il n’existe pas de remède absolu. Cela dit, votre vétérinaire peut prescrire certains médicaments en fonction de la gravité de l’affection. Des suppléments articulaires tels que la glucosamine et la chondroïtine sont souvent administrés pour contrer l’inflammation des articulations. Ces compléments améliorent la rétention d’eau dans le cartilage, permettant ainsi des mouvements plus libres. Une autre approche que le vétérinaire peut adopter est la gestion de la douleur. Des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens peuvent être prescrits pour soulager la douleur chronique.

Avec les progrès des sciences médicales, d’autres options de traitement sont désormais disponibles pour l’arthrite canine à la clinique vétérinaire. Parmi les traitements les plus connus figurent la thérapie au laser, la thérapie par cellules souches et l’hydrothérapie. La rééducation physique est un processus au cours duquel votre animal est traité par plusieurs techniques selon une approche progressive. Parmi les options de traitement figurent la cryothérapie, la thérapie manuelle, l’amplitude passive des mouvements, la thérapie par ultrasons et les massages. L’objectif de la rééducation est d’améliorer la qualité de vie du chien et de l’aider à faire face à sa maladie chronique plus facilement.

Bien que vous deviez suivre les conseils du vétérinaire pour traiter cette affection chronique de votre animal, il existe quelques mesures que vous pouvez administrer à la maison pour aider votre boule de poils à mener une vie plus saine. Certaines des options de traitement à domicile les plus efficaces sont présentées ci-dessous.

L’obésité chez le chien peut rapidement aggraver les effets de l’arthrite. La gestion du poids est donc la première étape vers le bien-être de votre animal. Même si votre chien est en bonne santé, son poids doit toujours être maintenu à un niveau optimal afin d’éviter que de telles affections débilitantes ne surviennent à l’avenir. Respectez le régime alimentaire proposé par le vétérinaire et achetez uniquement des aliments pour animaux de compagnie nutritifs et composés d’ingrédients de qualité.

Outre les compléments articulaires qui seront probablement prescrits par le vétérinaire, vous pouvez également administrer certains compléments alimentaires naturels pour aider à réduire l’inflammation et, par la suite, à gérer la douleur arthritique. Parmi les compléments qui fonctionnent bien, citons les oméga-3 (issus de l’huile de poisson), le curcuma, le gingembre, l’astaxanthine, le chrome, la groseille à maquereau et le shilajit. Consultez toujours votre vétérinaire avant d’autoriser votre chien à prendre l’un de ces produits. Les dosages et les contre-indications peuvent varier en fonction des autres médicaments que votre animal prend actuellement.

La plupart des chiens ont besoin d’exercice et le recherchent. Mais lorsque des douleurs articulaires apparaissent en raison de l’arthrite, votre chien peut être réticent à marcher. Il est pourtant extrêmement important que votre ami canin fasse régulièrement de l’exercice pour améliorer la mobilité de ses articulations. Faites établir un tableau d’exercices par votre vétérinaire et faites-y participer votre chien en douceur. Des exercices modérés pendant 15 à 20 minutes peuvent être bénéfiques au début pour assouplir les articulations raides. Progressivement, vous pourrez augmenter la durée en fonction de la réaction de votre chien. La natation est un excellent moyen pour les chiens de faire de l’exercice sans trop forcer sur leurs fragiles articulations. Il est également important que votre chien se repose suffisamment tout au long de la journée.

Le cannabidiol (huile de CBD) est un composé dérivé de la plante de cannabis. Il possède d’excellentes propriétés pour la gestion de la douleur chronique et la réduction de l’inflammation. Contrairement à la marijuana, il ne provoquera pas d’intoxication chez votre chien. Cependant, vous devez faire preuve de prudence lorsque vous administrez cette huile à fortes doses. Il est toujours conseillé de commencer par une faible dose et d’augmenter lentement en fonction de ses effets sur votre chien.

Votre chien peut être âgé ou non lorsqu’il développe les premiers signes d’arthrite. Il peut ou non présenter d’autres affections sous-jacentes. Indépendamment du degré de progression de la maladie ou de la faiblesse des symptômes, une action rapide de votre part, en tant que propriétaire du chien, peut contribuer à améliorer sa qualité de vie dans une large mesure. Ne tardez pas à consulter le vétérinaire dès que vous constatez les premiers signes de douleur articulaire. Après tout, vous souhaitez que votre compagnon à quatre pattes vive le plus sainement possible.